londonsecurelocks.com
Image default
Maison et Jardin

Construction d’une piscine : tout ce qu’il faut pour réussir son projet !

Construction d’une piscine : tout ce qu’il faut pour réussir son projet !
Notez cet article

La piscine est un des aspects majeurs du décor d’une maison. Elle participe à relever son niveau esthétique en apportant une dose suffisante de charme. Une piscine attire généralement auprès d’elle tous les membres de la famille, que ce soit pour l’exercice, la détente ou juste le plaisir de passer du temps de qualité ensemble.

Équiper sa maison d’une piscine est un projet ambitieux qui nécessite une bonne approche. Que dit la règlementation à propos ? Quelle est la meilleure forme de piscine à installer en fonction de ses besoins et surtout de son budget et comment procéder pour concrétiser son projet. Autant de questions qui peuvent émerger dans l’esprit des personnes qui partagent ce projet et auxquelles nous apportons des réponses dans cet article.

Que dit la loi de la construction de piscine ?

Avant de faire installer une belle piscine par un professionnel, le constructeur doit se soumettre à une règlementation stricte notamment imposée par l’État et les Mairies.  

En règle générale, pour une piscine de 10 m² ou moins, il n’est pas nécessaire de demander une autorisation (déclaration préalable). Sauf bien sûr lorsque la piscine est située en zone protégée. Le terme renvoie notamment aux abords d’un monument historique, au périmètre d’un site patrimonial, à un secteur sauvegardé ou à un site classé ou en instance de classement, comme nous pouvons le lire sur ce site.

Lorsque vous comptez construire une piscine de 10 m² jusqu’à 100 m², alors une déclaration préalable est obligatoire. Si par contre votre bassin est de plus de 100 m², il vous faudrait dans ce cas obtenir en amont un permis de construire.

En outre, si vous comptez installer une piscine avec abri, il faut prendre en compte la hauteur de celui-ci pour une demande d’autorisation spécifique. Par exemple, lorsque vous avez en projet de construire une piscine d’une superficie comprise entre 10 m² et 100 m², une déclaration préalable est obligatoire si votre abri de piscine va jusqu’à 1,80 m de haut. Au-delà, un permis de construire est obligatoire.

Par ailleurs, notons qu’au-delà de ces exigences de la loi, les règles locales d’urbanisme peuvent imposer des restrictions spécifiques. Il est donc recommandé de se rapprocher de l’autorité communale pour vous enquérir des règles applicables à votre projet.

La construction d’une piscine augmentant la valeur locative d’un bien, base de calcul de la taxe foncière et de la taxe d’habitation, vous devriez vous attendre à une augmentation de vos impôts locaux. Il est d’ailleurs recommandé à cet effet de vous rapprocher du bureau du cadastre du service des impôts du lieu de situation de votre propriété, pour effectuer une déclaration dans les 90 jours qui suivent la fin des travaux.

Quel dispositif de sécurité prévoir pour sa piscine ?

La piscine est définie ici comme étant un bassin artificiel, étanche, rempli d’eau et dont les dimensions permettent à un être humain de s’y plonger au moins partiellement. Cet usage de la piscine impose la mise en place d’un dispositif de sécurité. C’est au-delà de tout, une exigence légale pour limiter les risques de noyade.

Parmi les équipements à installer pour sécuriser une piscine, on distingue notamment le système d’alarme sonore. Dispositif visant en particulier à protéger les enfants, l’alarme d’immersion informe de la chute d’un enfant dans l’eau. Vous pouvez aussi opter pour une alarme périmétrique, informant de l’approche d’un enfant du bassin.

En outre, une barrière de protection peut aussi être d’une grande importance pour protéger sa piscine, au même titre qu’une couverture de sécurité (bâche). D’autre part, vous pouvez opter pour un abri de type véranda qui couvre intégralement le bassin. Ce sont autant d’équipements prévus par la règlementation pour assurer la sécurité d’une piscine privée, qu’elle soit à usage individuel ou collectif. En cas de non-respect, le propriétaire de la piscine s’expose à une amende de 45 000 €.

Notons néanmoins que ces dispositions ne s’appliquent pas aux piscines posées sur le sol, ainsi qu’aux piscines gonflables ou dégonflables. Elles concernent en particulier les piscines privées dont le bassin est soit totalement, soit partiellement enterré.

Ces équipements prévus par la loi pour la sécurité de vos piscines doivent être conformes aux normes de l’Association française de normalisation (Afnor). Vous devriez donc y prêter une attention particulière, alors que vous procédez à l’achat.

Comment effectuer son choix de piscine ?

Il existe une diversité de piscines, pour convenir à tous les besoins. Parmi les piscines les plus populaires, on distingue : la piscine en béton maçonné, la piscine coque en polyester, la piscine en kit, la piscine naturelle, ou encore la piscine intérieure.

Si chaque piscine possède des caractéristiques qui lui sont propres et qui la distinguent des autres, le choix doit principalement être motivé par vos besoins. Généralement, quand on se lance dans un projet de construction de piscine, on a déjà dans un coin de sa tête sa piscine idéale, en fonction de ses besoins. Cela dit, il est parfois nécessaire d’être informé sur tous les types de piscines qui existent pour effectuer un choix des plus avisés.

La piscine en béton maçonné est pour ainsi dire la plus populaire, parmi les piscines enterrées. Elle porte bien son nom de piscine traditionnelle, tant son utilisation remonte aux origines même de la piscine qui a été grandement inspirée des bassins naturels. Largement plébiscitée dans le milieu des piscines à cause de la solidité et de la durabilité du béton, la piscine traditionnelle peut être personnalisée à souhait. On peut lui donner la forme qui nous inspire, la construire de façon particulière ou opter pour un revêtement attitré (carrelage, béton ciré, peinture, enduit). Grâce au béton, elle jouit d’une structure monobloc, homogène et parfaitement étanche. Ce qui en fait un bon investissement sur le long terme.

Vous pourriez également opter pour une piscine coque en polyester solide et dans tous les cas plus durable qu’une piscine hors sol. Elle offre l’avantage d’une installation relativement plus simple et d’un excellent rendu esthétique. Avec la piscine en Kit en revanche, construisez vous-même votre piscine. Le kit vous est livré avec un manuel d’installation et vous n’avez qu’à suivre les directives pour obtenir une piscine économique entièrement « fait maison ». Elle peut être installée hors sol ou enterrée. Entre le polyester, le bois, l’acier, le béton ou encore l’aluminium, vous disposez d’un large choix notamment en termes de structure.

Du reste, pour les plus passionnés d’écologie, vous pouvez opter pour une piscine naturelle ou biologique. L’eau est pure et sans traitement chimique, elle respecte donc la nature et la peau des baigneurs. Aussi, l’entretien d’une telle piscine est simplifié et moins onéreux que les piscines plus conventionnelles. Elle n’est pas soumise à imposition ni aux règles de sécurité et se fond naturellement dans le décor. Que d’avantages donc pour ce type de piscine au charme unique !

Enfin, pour plus de confort ainsi qu’une utilisation toute l’année, la piscine intérieure est une option de choix. Vous bénéficiez en outre d’un environnement chauffé et vous êtes à l’abri des intempéries.

Quel que soit votre choix, il vous est indispensable de trouver un bon pisciniste, pour le mettre en œuvre.

Comment trouver un bon pisciniste pour son projet ?

Selon le type de piscine que vous souhaitez installer, il vous faut un pisciniste attitré. S’il est normalement possible à tout bricoleur de mettre en place certaines piscines en kit, certains types de piscines en particulier nécessitent des engins de chantier, ainsi qu’une expertise à la pointe.

C’est pourquoi pour trouver le bon pisciniste, partez de vos besoins réels. Selon que vous disposiez d’un petit ou grand espace, en prenant en compte votre volet paysager ainsi que votre budget, vous pouvez effectuer une première sélection des prestataires pouvant vous donner entière satisfaction.

Ensuite, intéressez-vous à l’expertise requise, selon le type de piscine. Si un bon pisciniste peut mettre en œuvre tout projet raisonnable de piscine en extérieur, il est préférable d’opter pour une entreprise de piscines, pour la mise en œuvre d’un projet particulièrement exigeant. C’est le cas notamment lorsqu’il est question de construire une piscine à l’intérieur ou en hauteur, ou encore une piscine industrielle.

Une entreprise de piscines intègre de nombreuses compétences dans une seule entité, ce qui vous garantit une prise en charge complète de tous les aspects de votre projet. De plus, la différence au niveau des moyens et engins de construction ainsi que des délais de livraison peut vous faire pencher pour une entreprise plutôt qu’un pisciniste.

Enfin, la question du coût n’est pas des moindres dans le choix de son pisciniste. La mise en place d’une piscine est un projet relativement onéreux et vous devriez préférer un prestataire qui entre dans votre budget.

Peu importe le professionnel à qui vous faites appel pour la construction de votre piscine, il doit jouir d’une expertise avérée dans le domaine, ainsi que d’une grande expérience. Les garanties offertes par rapport aux travaux à réaliser méritent de même toute votre attention, car construire une piscine est avant tout un investissement sur le long terme.

Related posts

L’essentiel à savoir sur l’élagage d’arbre

Tambi

S’équiper d’un système d’alarme : pourquoi ?

Tambi

Extension maison : informez-vous d’abord sur la construction

Tambi

Leave a Comment